FILM DOCUMENTAIRE : LE SYNDROME AÉROTOXIQUE PASSAGERS EN PERIL ? de TIM VAN BEVEREN

syndrome-aerotoxique-passager-en-peril-pathologist-dr-franck-van-de-goot-copyright-2015-tvbmedia-productions-berlin-25

Docteur Frank Van de Goot

Le Docteur Frank Van de Goot, Médecin-Pathologiste judiciaire, a pratiqué une autopsie spécialisée et inhabituelle sur la dépouille de Richard Westgate. « Il était très rare de demander le prélèvement des nerfs fémoral et sciatique, et de mettre les spécimens dans des bocaux, mais c’est ce que nous avons fait! », déclare le Docteur Van de Goot.

Le Docteur Van de Goot a étudié et a été diplômé à Amsterdam et à Francfort. Il a exercé 7 années comme Pathologiste à l’Institut médico-légal national des Pays-Bas. Médecin légiste reconnu, une de ses spécialités est la datation des blessures et des lésions non traumatiques.

Jusqu’à sa participation à l’examen de Richard Westgate, son intérêt pour l’aviation était limitée à la sélection de son siège passager. Depuis l’étude du cas de monsieur Westgate, le Docteur Van de Goot est impliqué dans les autopsies et l’histopathologie d’un total de 5 membres d’équipage, tous décédés en service à l’âge moyen de 44 ans.

Le Docteur Van de Goot participe maintenant aux enquêtes européennes consécutives aux accidents aériens comme membre des équipes de
médecine légale. Ce fut le cas dans la catastrophe du vol MH17 abattu au dessus de l’Ukraine.

ACTUALITÉS

Syndrome aérotoxique : odeur de fumée Boeing 737 Munster - Malaga - 5 octobre 2016

SOURCE :aerotoxic-logo-01

Un Boeing 737-700 de la compagnie Germania, immatriculé D-AGEL effectuant un vol ST-3108 de Münster (Allemagne) à Malaga, SP (Espagne) avec 118 passagers et 5 équipage, venait de stabiliser son altitude lorsque l’équipage a signalé l’odeur de fumée dans le cockpit et a décidé de revenir à Münster. L’avion a atterri en toute sécurité sur la piste de Münster 07 à environ 28 minutes plus tard.

En savoir plus >

Qu’est-ce que l’AVSA ?

L’Association des Victimes du Syndrome Aérotoxique (A.V.S.A. FRANCE) est une association « Loi du 1er juillet 1901 » publiée au Journal Officiel le 2 avril 2016 (C.C.P. n° 27.320.29.L.029). Elle a pour but d’informer, de défendre et de conseiller le personnel des compagnies aériennes et les passagers, mais également fourni toutes les informations nécessaires aux professionnels du secteur et aux institutions compétentes, face aux dangers du syndrome aérotoxique.

En savoir plus >

Adhérez >

Quelques chiffres-clés

  • Nombre d’incidents de type « FUME EVENTS » d’après certains scientifiques : 1 vol sur 100
  • Nombre d’incidents de type « FUME EVENTS » d’après l’industrie aéronautique : 1 vol sur 2 000
  • Nombre d’incidents de type « FUME EVENTS » d’aprèsEasy Jet : 1 vol sur 13 854
  • Nombre d’appareils contaminés : plus de 50%
  • Nombre d’équipages « en service » en état de probable incapacité : 3%
  • Pourcentage d’occupants d’un aéronef développant un syndrome neurologique irréversible après une exposition sévère : 30 %

En savoir plus >

Témoignez d’un événement

Vous êtes professionnel de l’aviation ou passager régulier du transport aérien, et vous avez déjà vécu un événement de « fume event » en vol, de forte odeur ou bien de fumée en cabine : votre témoignage intéresse l’AVSA. Afin de constituer une base de données qualifiée et représentative au service d’une étude scientifique à venir, l’AVSA vous remercie de votre contribution qui restera strictement confidentielle.

Témoignez >