Documentaire : Richard Westgate 2017-09-23T17:04:00+00:00

FILM DOCUMENTAIRE : LE SYNDROME AÉROTOXIQUE PASSAGERS EN PERIL ? de TIM VAN BEVEREN

syndrome-aerotoxique-passager-en-peril-copyright-2015-tvbmedia-productions-berlin-09

Richard Westgate

Quand Richard Westgate, un pilote de British Airways âgé de 43 ans est subitement décédé à l’apogée de sa carrière en Décembre 2012, cette équipe, avec la permission de la famille de Monsieur Westgate a immédiatement effectué une autopsie détaillée.

Richard Westgate avait exprimé le souhait qu’une enquête sur sa maladie et sur sa mort soit filmée et documentée par Tim van Beveren.
Richard était arrivé à Glasgow en Mars 2012 pour consulter Maître Frank Cannon, un avocat spécialisé dans l’aviation. «Richard était objectivement à la fois très malade, et très perplexe», témoigne Maître Cannon.

Maître Cannon est un avocat écossais. Il a enquêté sur plusieurs cas semblables, et est intervenu, dans de nombreux pays. À l’université, il excellait dans la médecine légale, et cinquante ans plus tard, n’a pas oublié ce qu’il y a appris. Maître Cannon est également un pilote qualifié. Pendant plus de vingt ans Il a effectué des missions d’évacuations sanitaires dans toute l’Europe.

Les rumeurs au sujet d’une « maladie du personnel navigant » ont suscité sa curiosité. Plusieurs scandales liés aux affaires de la pneumoconiose, de l’amiante mésothéliome, et du tabagisme, les démentis officiels honteux et les délais incompréhensibles sur la résolution des ces procédures indignent régulièrement Frank.

En Angleterre, durant l’année 2011, Richard Westgate avait consulté pas moins de 15 spécialistes sans qu’aucun diagnostic ne puisse être établi sur les causes de sa maladie. Maître Cannon a alors assisté monsieur Westgate pendant les neuf mois précédant sa disparition. Il a supervisé les investigations sur la dépouille de monsieur Westgate jusqu’au rapport d’autopsie publié en Juillet 2014.

ACTUALITÉS

Syndrome aérotoxique : odeur de fumée Boeing 737 Munster - Malaga - 5 octobre 2016

SOURCE :aerotoxic-logo-01

Un Boeing 737-700 de la compagnie Germania, immatriculé D-AGEL effectuant un vol ST-3108 de Münster (Allemagne) à Malaga, SP (Espagne) avec 118 passagers et 5 équipage, venait de stabiliser son altitude lorsque l’équipage a signalé l’odeur de fumée dans le cockpit et a décidé de revenir à Münster. L’avion a atterri en toute sécurité sur la piste de Münster 07 à environ 28 minutes plus tard.

En savoir plus >

Qu’est-ce que l’AVSA ?

L’Association des Victimes du Syndrome Aérotoxique (A.V.S.A. FRANCE) est une association « Loi du 1er juillet 1901 » publiée au Journal Officiel le 2 avril 2016 (C.C.P. n° 27.320.29.L.029). Elle a pour but d’informer, de défendre et de conseiller le personnel des compagnies aériennes et les passagers, mais également fourni toutes les informations nécessaires aux professionnels du secteur et aux institutions compétentes, face aux dangers du syndrome aérotoxique.

En savoir plus >

Adhérez >

Quelques chiffres-clés

  • Nombre d’incidents de type « FUME EVENTS » d’après certains scientifiques : 1 vol sur 100
  • Nombre d’incidents de type « FUME EVENTS » d’après l’industrie aéronautique : 1 vol sur 2 000
  • Nombre d’incidents de type « FUME EVENTS » d’aprèsEasy Jet : 1 vol sur 13 854
  • Nombre d’appareils contaminés : plus de 50%
  • Nombre d’équipages « en service » en état de probable incapacité : 3%
  • Pourcentage d’occupants d’un aéronef développant un syndrome neurologique irréversible après une exposition sévère : 30 %

En savoir plus >

Témoignez d’un événement

Vous êtes professionnel de l’aviation ou passager régulier du transport aérien, et vous avez déjà vécu un événement de « fume event » en vol, de forte odeur ou bien de fumée en cabine : votre témoignage intéresse l’AVSA. Afin de constituer une base de données qualifiée et représentative au service d’une étude scientifique à venir, l’AVSA vous remercie de votre contribution qui restera strictement confidentielle.

Témoignez >